Dani

Bosnie-Herzégovine : « Il n’y a pas de chemin vers la paix, la paix est le chemin »

| |

On découvre toujours de nouvelles fosses communes dans la région de Srebrenica. Pourtant, même dans cette région, particulièrement marquée par les horreurs de la guerre, la réconciliation et la vie commune ne sont pas impossibles. Dans le village de Suha, près de Bratunac, où 70 familles bosniaques sont revenues vivre, Serbes et Bosniaques travaillent ensemble à la construction d’un Centre social. Un reportage plein d’espoir de Dani.

Par Vuk Bačanović Intrigué par une information selon laquelle dans le village de Suha, près de Bratunac, dans la région de Srebrenica, des Serbes et des Bosniaques revenus après la guerre construisent ensemble un centre social, j’ai décidé de m’y rendre. À l’aube, avant de partir vers Suha, j’entre le nom de ce village dans mon moteur de recherche sur Internet. Mon intention était avant tout de situer le village sur la carte. Résultat : « Exhumation du 11/05/2005. Dans la fosse commune ont été découverts 38 corps, comprenant 30 femmes et 8 enfants. Le plus jeune avait 2 ans ». J’avais complètement oublié que cette fosse commune se trouvait à Suha. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous