Oslobodjenje

Srebrenica : le Mémorial de Potocari sera sous l’autorité de l’État

| |

La Loi sur le Centre mémorial de Srebrenica-Potocari vient d’être promulguée en Bosnie-Herzégovine, selon laquelle ce Centre sera géré directement par l’État. Les ONG et représentants de la Republika Srpska au Parlement de Bosnie-Herzégovine dénoncent une violation des Accords de Dayton et de la Constitution, et cherchent à bloquer l’application de cette loi.

Par G. Katana et A. Omeragic Le Bureau du Haut Représentant (OHR) a réfuté, mardi 26 juin, les accusations du gouvernement de la Republika Srpska qui prétend que les Accords de Dayton et la Constitution de la Bosnie-Herzégovine ont été violés par la mise du Centre mémorial de Potocari sous la protection de l’État. « Le fait que l’État gérera le Centre mémorial de Potocari ne signifie pas que celui-ci obtiendra un statut extra-territorial », a affirmé Marko Brkic, le porte-parole de l’OHR, en ajoutant que Srebrenica et le cimetière restent dans la Republika Srpska. Les représentants de l’OHR se demandent sur quoi reposent les accusations lancées par (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous