Oslobođenje

Bosnie-Herzégovine : une mosquée incendiée la veille de l’Aïd-el-Kebir

| |

Dans la nuit du 7 au 8 décembre dernier, la veille de la fête musulmane de l’Aïd-el-Kebir (Kurban Bajram), une mosquée a été incendiée dans le village de Fazlagića Kula, dans la région de Trebinje, en Republika Srpska. Durant la guerre, les Bosniaques de la région avaient été expulsés, et il leur a fallu attendre plusieurs années après la fin de la guerre pour pouvoir retourner chez eux. Cet incident remet en question la sécurité des personnes de retour dans la région.

Par Dragan Pavlović « Nous sommes furieux que ceux contre qui nous nous protégeons, à l’origine de racisme et de discriminations de toutes sortes, restent sourds et muets. Après cela ils nous accusent de ne pas être coopératifs. Comment collaboreriez-vous alors que, par exemple, au cours du mois dernier, six maisons bosniaques ont été pillées à Trebinje ? Après cela à Banja Luka, Omer Branković, ministre des Réfugiés et personnes déplacées de Republika Srpska, dit aux médias qu’il est satisfait de la situation sécuritaire des personnes de retour. Il ment. Il se ment à lui-même, et encore plus au peuple », ajoute Hodžić. Gordana Šalvarica, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous