Osservatorio Balcani e Caucaso

Nord du Kosovo : tensions, provocations, détermination, négociations ?

| |

Au terme de six semaines de crise provoquée par la décision du Kosovo d’appliquer un embargo sur les produits importés de Serbie et de reprendre le contrôle des frontières du nord, Belgrade et Pristina doivent revenir s’assoir dès vendredi à la table des négociations. Côté kosovar, l’heure est toujours à la mobilisation patriotique et à la détermination politique. Les produits serbes ne sont pas près de faire leur retour dans les gondoles des supermarchés de Pristina...

Par Veton Kasapolli On ne mange plus de biscuits Plazma. Pour la majorité des citoyens du Kosovo, c’est à cela que se résume l’embargo sur les produits serbes. Et s’ils sont nombreux à soutenir que le goût des Plazma, un des plus célèbres produits serbes, est inimitable et irremplaçable, une entreprise de Prizren va à contre-courant. Elle a déjà mis sur le marché des biscuits similaires, tout en lançant une vigoureuse campagne publicitaire. Retrouvez notre dossier : Le Nord du Kosovo : une zone toujours sous haute tension Il est peut-être encore tôt pour évaluer les résultats de cette opération, mais la Chambre de commerce kosovare annonce (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous