B92

Nord du Kosovo : regain de tension, les Serbes accusent la Kfor de prendre le parti de Pristina

| |

Alors que la tension semblait sur le point de retomber complètement ce midi, elle est de nouveau à son comble. Les Serbes accusent la Kfor de violer l’accord conclu la veille en permettant la présence de policers et de douaniers albanais dans les deux postes frontières du Nord. Les barrages se sont donc renforcés. Mitrovica a décrété l’état d’urgence.

Aujourd’hui, la rencontre qui s’est tenue à Zvečan entre les représentants serbes et le commandant de la Kfor a été interrompue, puis a finalement repris. Le général Bühler a déclaré que l’nité spéciale Rosa du KPS avait quitté le Nord du Kosovo, ajoutant que « les policiers albanais et serbes réguliers se trouvaient aux postes frontière administratifs ». Retrouvez notre dossier : Le Nord du Kosovo : une zone toujours sous haute tension « La nationalité n’a pas d’importance pour moi. Nous avons transporté des policiers aux postes frontières pour que ceux-ci soient sous surveillance. Il y a des policiers serbes et albanais, du Nord et d’autres zones du (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous