Blic / B92

Dialogue entre Belgrade et Pristina : le ton se durcit

| | |

Jusqu’à présent, Belgrade et Pristina s’accordaient sur le bon déroulement des discussions placées sous la médiation de l’UE, mais après trois rounds de négociations, le ton se durcit. L’équipe serbe se plaint de la radicalité des Kosovars. Ceux-ci rétorquent qu’ils n’accepteront que des solutions « sur des bases européennes ». Les deux parties se retrouveront à Bruxelles à la mi-mai.

Avec Tanjug - Les Albanais ne sont pas prêts à assouplir leur position dans les pourparlers sur le Kosovo, estime Borislav Stefanović, le chef de la délégation serbe. Il a déclaré à Blic que la partie albanaise était en train d’essayer d’effacer la Serbie du Kosovo, « pendant que nous leur proposons des solutions concrètes pour régler la situation actuelle, parce qu’effacer la Serbie du Kosovo est impossible ». Il a rappelé qu’après trois rounds de négociations, plusieurs chapitres avaient été ouverts, dont la résolution aurait un effet direct sur la vie des habitants du Kosovo - cartes d’identité, des registres fonciers, les permis de conduire, plaques (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous