Le Courrier du Kosovo

Kosovo : « union sacrée » et enthousiasme patriotique

| |

L’opération lancée lundi soir par les unités spéciales du KPS pour reprendre le contrôle des postes frontière du nord du Kosovo suscite l’enthousiasme de la population, et un réflexe encore inédit « d’union sacrée ». L’opposition soutient l’action du Premier ministre Thaçi - l’enjoignant seulement de ne pas céder et de la poursuivre « jusqu’au bout ». Pourtant, le KPS s’est retiré des postes frontières, et le Conseil de sécurité de l’ONU doit se pencher aujourd’hui sur la situation. Revue de presse.

Mardi matin, au réveil, le premier geste des Kosovars a été d’acheter le journal. La presse du pays ne parlait que de « l’action » en cours. Contrôle, souveraineté, Nord, intégrité territoriale : tels étaient les mots qui revenaient dans les éditoriaux, dans les rapports de terrain, dans les déclarations des représentants de l’État et du gouvernement. Retrouvez notre dossier : Le Nord du Kosovo : une zone toujours sous haute tension Une « action qui a le soutien du peuple », c’est ainsi que s’est exprimée la présidente du Kosovo, Atifete Jahjaga, en saluant les opérations des forces spéciales du Kosovo dépêchées dans le nord du Kosovo pour prendre le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous