Le Courrier des Balkans

Frontières fermées et barricades sur les routes : le nord du Kosovo est bloqué

| |

Vendredi vers 15 heures, la KFOR a fermé les postes de Jarinje et de Brnjak, coupant le nord du Kosovo de la Serbie. La force internationale avait fixé un ultimatum aux Serbes du Kosovo, qui devaient lever leurs barricades à 16 heures. Toutes les routes principales du nord demeurent bloquées. La Kfor s’est retiré peu avant 20 heures de Rudare, où elle essayait depuis le début de l’après-midi de démanteler la barricade occupée par plusieurs centaines de Serbes.

Par Jean-Arnault Dérens Au terme de négociations épiques qui, commencées à 13h40, ont duré plus de quatre heures, la Kfor a évacué Rudare, près de Zvećan, où elle essayait d’obtenir le démantèlement de la barricade dressée par les Serbes. Le ministre du Kosovo et Metohija Goran Bogdanović est resté tout l’après-midi sur cette barricade. Les Serbes considèrent ce retrait comme une « première victoire ». Retrouvez notre dossier : Le Nord du Kosovo : une zone toujours sous haute tension Les routes principales du nord du Kosovo sont bloquées : les Serbes tiennent toujours les barricades, composées de camions, de machines agricoles ou de savants (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous