B92

Le Kosovo lance un mandat d’arrêt contre les émissaires de Belgrade

| |

Les émissaires de Belgrade sont revenus lundi au Kosovo. Refoulés par la Kfor au poste de Jarinje, ils ont pénétré dans le nord par les « routes alternatives ». Pour cette raison, la Kfor a refusé de les rencontrer, et le gouvernement de Pristina a lancé un mandat d’arrêt contre eux pour « entrée illégale » au Kosovo. Ils ont rencontré l’émissaire européen Robert Cooper à Raška. Des négociations avec le général allemand Erhard Bühler ont finalement commencé mardi en fin d’après-midi à Leposavić.

Le ministre du Kosovo Goran Bogdanović et le chef de l’équipe de négociation de Belgrade, Borislav Stefanović, font désormais l’objet d’un mandat d’arrêt pour « entrée illégale au Kosovo ». Ce mandat a été annoncé par le ministre de l’Intérieur, Bajram Rexhepi. Retrouvez notre dossier : Le Nord du Kosovo : une zone toujours sous haute tension Lundi après-midi, ils ont rencontré le médiateur européen en charge du dialogue entre Belgrade et Pristina, Robert Cooper, dans la ville de Raška, à l’extérieur du Kosovo. Selon les informations de B92, cette réunion n’a pas apporté d’éléments nouveaux. À son issue, Robert Cooper a pris la route de Pristina, tandis que (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous