Le Courrier des Balkans / Balkanophonie

Élections et crise économique au Monténégro : la quadrature du cercle de Milo Djukanović

| |

Le Monténégro vote ce dimanche dans un climat lourdement plombé par la crise économique. Le Premier ministre Milo Djukanović a préféré anticiper le scrutin parlementaire, dans le but d’obtenir une nouvelle majorité, alors que le petit pays, indépendant depuis 2006, est au bord de la faillite. Les difficiles décisions économiques seront prises en avril, après les élections. Du moins, si la « Coalition pour un Monténégro européen » de Milo Djukanović obtient, une fois de plus, la majorité absolue. Reportage texte et audio.

Texte : Jean-Arnault Dérens/ Reportage sonore : Béatrice André Les belles années d’euphorie économique, de bulle immobilière et touristique, sont terminées au Monténégro. Depuis l’indépendance, proclamée en 2006, le pays avait connu un boom économique sans précédent, avec plus de 10% de croissance en 2007. La tendance s’est inversée brutalement à l’été 2008, et le Monténégro risque d’être particulièrement touché par la crise mondiale. Quelques dossiers brûlants ont dominé la campagne électorale, à commencer par celui du Combinat d’aluminium de Podgorica (KAP), la principale entreprise du pays, dont les salariés manifestent presque chaque jour pour réclamer le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous