Le Courrier des Balkans

Intégration européenne : le Monténégro brûle les étapes

|

La présentation par le Monténégro de sa demande d’adhésion à l’Union européenne le 15 décembre dernier est passée presque inaperçue. Pourtant, Podgorica peut se féliciter d’avoir obtenu ce résultat en un temps record. De fait, le Monténégro, devenu indépendant le 21 mai 2006, a déjà presque rattrapé la Macédoine et pourrait entrer dans les structures européennes avant la Serbie.

Par Déborah Grbac [1] Troisième pays des Balkans occidentaux à présenter sa demande d’adhésion à l’UE, après la Croatie le 21 février 2003 et la Macédoine le 22 mars 2004, le Monténégro surprend par la rapidité de son processus de rapprochement avec l’UE. Le Monténégro a présenté sa demande d’adhésion quatorze mois seulement après la signature d’un Accord de stabilisation et d’association (ASA) [2] - première relation contractuelle proposée par l’UE aux pays avec lesquels elle souhaite approfondir ses relations - et tout juste onze mois et demi après l’entrée en vigueur de l’accord commercial ad interim, qui anticipe l’application de certaines (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous