Birn

Intégration européenne : la France veut bloquer la candidature du Monténégro

| |

Le Monténégro est fermement résolu à déposer dès décembre 2008 sa demande officielle d’adhésion à l’Union européenne. Pourtant, l’actuelle présidence française de l’UE fait tout pour dissuader les Monténégrins, en expliquant que le moment ne serait « pas opportun ». Paris a tout fait pour que la question des Balkans occidentaux n’arrive pas sur l’agenda de sa présidence. Podgorica compte par contre sur un plus grand engagement de la République tchèque, qui prend la direction de l’UE le 1er janvier.

Par Gjeraqina Tuhina Les dirigeants du Monténégro insistent et assurent qu’ils déposeront une demande d’adhésion d’ici la fin de l’année, malgré le manque d’enthousiasme affiché par Bruxelles - et en particulier par la Présidence française, qui recevra la candidature. « Il y a beaucoup de critères à remplir, et le Monténégro ne les remplit peut-être pas tous... », a prévenu récemment Mariane de Carne, porte-parole de la Présidence française. « La question est de savoir s’il est pertinent de déposer bientôt une demande d’adhésion, alors que tout indique que ce n’est pas le bon moment », a-t-elle expliqué. « Mais c’est au Monténégro de décider. » La (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous