Vijesti

Monténégro : Milo, et le naturel revient au galop

| |

Le 20 février, Milo Djukanović retrouvait son fauteuil de Premier ministre du Monténégro. À cet égard il a pris l’engagement de geler toutes ses affaires commerciales ou foncières. Mais à y regarder de plus près, on s’aperçoit que spéculation boursière, biens immobiliers et sociétés fantômes risquent bien de créer des conflits d’intérêts pour le Premier ministre. Affaire(s) à suivre !

Par Iv.G.-Ndj.R. Le Premier ministre Milo Djukanović a fondé sa cinquième société : Global Montenegro. D’après les informations indiquées sur le site des « Registres du Tribunal de commerce », cette société a été enregistrée le 29 janvier 2007 mais le 25 février dernier elle a changé de statut lorsque Djukanović en est devenu le fondateur. Son co-fondateur est aussi son meilleur ami Vuk Rajković. La société a été enregistrée pour des activités de consulting et de management, son directeur exécutif est Marija Stanisić et son siège se trouve à Podgorica, au centre commercial de « Kruševac ». Djukanović a créé « Global Montenegro » quatre jours avant (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous