Le Courrier des Balkans

Balkans occidentaux : que signifient les Accords de stabilisation et d’association avec l’UE ?

|

Le 29 avril 2008, les autorités serbes ont signé un Accord de stabilisation et d’association (ASA) avec l’UE. Pour être mis en application, cet accord est toutefois soumis à une condition, une pleine coopération avec le TPIY. Par ailleurs, la Bosnie-Herzégovine, qui pourrait signer son ASA le 16 juin, doit encore progresser dans la mise en place de réformes jugées inévitables par Bruxelles pour un tel accord. Le Courrier des Balkans fait le point.

Par Déborah Grbac [1] Après un début d’année bousculé par l’actualité nationale avec entre autres la réélection à l’arrachée du Président pro-européen Boris Tadić et les émeutes qui ont suivi la déclaration d’indépendance du Kosovo, la signature d’un Accord de stabilisation et d’association (ASA) tombe à point nommé pour redonner à la Serbie une perspective européenne. Non seulement le Parti démocratique (DS) et la coalition pro-européenne ont remporté les élections législatives du 11 mai dernier, mais le Président Tadić a pu signer le 29 avril un véritable Accord de stabilisation et d’association avec l’UE. Un refus d’accord politique payant Et pourtant, pour (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous