Vreme

Serbie : vie, moeurs et habitudes du clan de Zemun

| |

La reprise du témoignage de Dejan Milenkovic Bagzi dans le procès du clan de Zemun a révélé de nouveaux détails sur la vie quotidienne et les règles de comportement du plus grand gang criminel organisé qui ait jamais existé en Serbie. Cette forme de vie possède sa propre esthétique, sa morale, son économie politique, sa culture et son art. Essai de sociologie et d’anthopologie urbaine.

Par Milos Vasic Comparé aux descriptions offertes par Bagzi, le film Scarface de Brian de Palma n’est qu’une image superficielle et peu convainquante de la vie des petits voleurs de Cuba. Les codes esthétiques particuliers des hommes et des femmes appartenant au gang de Zemun sont bien visible sur les photographies des voyages d’affaire de Duca Spasojevic et de ses collaborateurs dans le monde entier. Cool... Les personnes qui partent investir des millions de dollars dans la coopération bilatérale avec la Colombie marchent dans les rues de Paris, relaxées, en sweats et en chaussures de sport, comme ils le feraient à Surcin, ou dans le café (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous