Vreme (Serbie)

Consulter ce journal :

L’hebdomadaire libéral et anti-nationaliste de Belgrade. Cède peut-être trop souvent au “ beogradisme ” (ce qu’ailleurs, on appellerait le parisianisme), mais demeure un journal de référence, pour ses pages cultures, autant que pour ses analyses politiques.


[1Ce petit violon monocorde à corde frottée des Alpes dinariques, très répandu en Herzégovine, au Monténégro ou en Serbie est parfois orthographié en français gusla ou guzla.