Politika

TPI : le métropolite Amfilohije reconnaît qu’il a proposé à Radovan Karadžić de le cacher

| |

Amfilohije, le métropolite serbe du Monténégro et du Littoral, a publiquement reconnu qu’il avait offert à Radovan Karadžić de le cacher, quand l’ancien chef des Serbes de Bosnie-Herzégovine a été inculpé par le TPI, en 1995. L’Église orthodoxe serbe a souvent été accusée d’avoir aidé et protégé des inculpés à fuir la justice internationale. Le Patriarcat de Belgrade n’a pas réagi à ces déclarations d’Amfilohije.

Par Ј. Čalija Quand un mandat d’arrêt a été lancé par le Tribunal pénal international contre Radovan Karadžić, en 1995, le métropolite Amfilohije lui a proposé de se réfugier au Monténégro. Le métropolite l’a publiquement reconnu le 5 mai dernier, en expliquant qu’il était depuis des années l’ami de l’ancien chef politique des Serbes de Bosnie-Herzégovine. La métropolite Amfilohije, qui est aussi membre du Saint Synode de l’Église orthodoxe serbe, a expliqué, dans une déclaration à Politika, qu’il ne voyait pas le problème que posait le mandat d’arrêt du TPI. Retrouvez notre dossier : Conflits dans l’ancienne Yougoslavie : la lente traque des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous