IWPR

TPI : coup de théâtre au procès Karadžić

| |

Rebondissement dans le procès Karadžić à La Haye. Les procureurs ont demandé que l’acte d’accusation soit une nouvelle fois modifié. Ils disposent aujourd’hui de preuves concernant le massacre de prisonniers du camp de Susica. L’accusé, qui assure seul sa défense, avait cinq jours pour se prononcer sur cette requête. Le juge Bonomy a cependant reconnu que la date de la prochaine audience était encore inconnue.

Par Simon Jennings Les préparatifs en vue du procès de l’ancien président des Serbes de Bosnie, Radovan Karadžić, ont de nouveau été retardés cette semaine. La défense n’a pu commencer son plaidoyer au sujet de l’acte d’accusation révisé, en raison d’une bourde commise par les procureurs. Les juges du Tribunal pénal international pour l’ancienne Yougoslavie (TPIY) avaient pourtant confirmé, le 16 février 2009, une liste simplifiée des chefs d’accusation portés contre Radovan Karadžić. Néanmoins, l’accusé n’a pas été appelé à la barre lors de l’audience prévue le 20 février car les procureurs ont demandé au Tribunal de modifier encore une fois l’acte (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous