BIRN

Radovan Karadžić est arrivé à La Haye : il est temps d’en finir avec le mythe

| |

Radovan Karadžić a été transféré au petit matin à La Haye, dans un avion du gouvernement serbe. Il est arrivé à la prison internationale de Scheveningue peu après 7 heures. L’homme qui croyait être devenu un mythe, qui croyait s’être détaché des contingences terrestres pour incarner le destin de son peuple, va devoir rendre compte de ses crimes devant un tribunal humain et terrestre. Un texte de l’écrivain bosnien Aleksandar Hemon.

Par Aleksander Hemon À Sarajevo, Radovan Karadžić vivait dans un immeuble situé juste en face de mon école secondaire. Je viens de le découvrir tout récemment, car je ne me souviens pas l’avoir jamais vu en ce temps-là. Vous me direz, cela fait bien longtemps : j’ai fréquenté le lycée Ognjen Prica de 1979 à 1983. Pourtant, il me semble maintenant que j’aurai dû le remarquer : la grosse tête, la crinière grise, la forte mâchoire, les fossettes profondes, les yeux semblant incapables de produire autre chose qu’un regard qui vous fusille. Ne pas m’en souvenir m’étonne à peine, car ce n’est qu’après avoir pris connaissance de ses crimes que j’ai (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous