Le Courrier de la Serbie

Radovan Karadžić, ou le bon docteur Dabić, arrêté à Belgrade

|

Radovan Karadžić, l’ex-dirigeant politique des Serbes de Bosnie et le fugitif le plus recherché par le Tribunal pénal international (TPI), avec Ratko Maldić, a été arrêté en Serbie, à Belgrade, lundi 21 juillet vers 23 heures. L’homme exerçait la médecine alternative depuis dix ans dans une clinique privée de la capitale sans que personne ne s’aperçoive de sa véritable identité. Il devrait être transféré à La Haye dans les prochaines heures.

Par Philippe Bertinchamps La cavale de Radovan Karadžić a pris fin lundi soir vers 23 heures à Belgrade, dans la municipalité de Vračar, alors qu’il prenait le bus pour se rendre à Batanjica, dans la municipalité de Zemun, à quelques kilomètres du centre-ville. Tard dans la soirée, le Conseil national de sécurité serbe, dirigé par le président Boris Tadić, a annoncé que l’homme avait été localisé et arrêté au cours d’une opération menée par la BIA, les services secrets serbes. Tout au long de la nuit de lundi à mardi, Radovan Karadžić a été interrogé dans les bâtiments de la Cour spéciale pour les crimes de guerre, où il est actuellement détenu. Son (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous