Birn

Arrestation de Radovan Karadžić : la joie de Sarajevo irrite les Serbes de Bosnie

| |

Si l’ambiance est à la fête à Sarajevo, après l’arrestation de Radovan Karadžić, l’atmosphère est en revanche beaucoup plus tendue en Republika Srpska. Le Parlement de l’entité a suspendu sa session pour protester contre « l’orgie politique des politiciens de la Fédération » et contre des déclarations qui selon eux mettraient en danger l’existence de la Republika Srpska. Réactions.

Le Parlement de Republika Srpska, dominé par les Serbes de Bosnie, a suspendu sa session après avoir condamné les politiciens de Sarajevo qui célébraient l’arrestation de Radovan Karadžić. Après que le Parlement a cessé toutes ses activités, Mladen Bosić, le chef du Parti démocrate serbe, dirigé pendant la guerre par l’ancien Président serbe de Bosnie Radovan Karadžić lui-même, a tenu une conférence de presse. Il a expliqué que son parti n’accepterait pas de poursuivre les travaux parlementaires « après l’orgie politique des politiciens de Fédération [l’autre entité de la Bosnie] qui a succédé à l’arrestation de Radovan Karadžić ». Mladen Bosić a déclaré que (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous