Ogonost

Monténégro : Les dix ans de l’Eglise orthodoxe renouvelée

| |

Sur la place du palais du roi Nikola à Cetinje, les Monténégrins se sont
réunis très nombreux pour célébrer pour la septième fois la fête de
Lucindan (le jour de saint Luc apôtre, le 31 octobre). Sept années ont
passé depuis que les Monténégrins orthodoxes s’étaient réunis sur cette
place, après soixante-dix anées de violence et des poursuites, pour
faire brûler leur « badnjak » (le rameau que l’on brûle à la veille du
Noel orthodoxe), selon leurs souhaits et comme la justice l’exige, pour
faire valoir leurs droits humains et civils et protéger leur héritage
culturel et spirituel.

Par Vesko Perovic Le 31 octobre 1993, le jour de la saint Luc, les Monténégrins ont reconstitué l’Eglise orthodoxe monténégrine, et celle-ci vient d’être enregistrée en Amérique du Nord tandis qu’une première communauté orthodoxe monténégrine a été fondée à New York. Apres la liturgie de Saint Pierre de Cetinje plusieurs orateurs se sont adressés aux Monténégrins réunis. Voici quelques extrait du discours d’Ilija Vujosevic, professeur de la Faculté électrotechnique de Podgorica : « C’est un grand honneur pour moi d’être invité par Sa Sainteté le Métropolite Mihailo, à m’adresser aujourd’hui à vous et de souhaiter en notre nom à tous la bienvenue à nos (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous