Danas

Serbie : la justice part (enfin) en guerre contre la mafia du bâtiment

| |

Le très dynamique maire (DS) de Zrenjanin, en Voïvodine, a été la première victime des opérations « mains propres » lancées en Serbie. Goran Knežević et une dizaine de ses collaborateurs et partenaires ont été arrêtés le 1er octobre, et maintenus en détention. Ils sont soupçonnés de liens avec la puissante mafia du bâtiment et des travaux publics. Le Président Tadić avait promis que la lutte anti-corruption n’épargnerait pas les cadres de son propre parti...

Par J. Čolak et I. Pejčić Après l’arrestation du maire de Zrenjanin, Goran Knežević, la police serbe poursuit l’enquête sur moult affaires de corruption dans les communes en Voïvodine ainsi qu’à Belgrade. Les arrestations récentes au sein de groupes criminels marqueraient le début des règlements de compte au sein de la mafia du bâtiment en Serbie. Goran Knežević et dix autres personnes ont été arrêtés le 1er octobre par la Direction de la police criminelle, en collaboration avec les Directions des polices de Zrenjanin et Novi Sad. Ces individus sont soupçonnés d’activités criminelles, d’association de malfaiteurs, de corruption, d’abus de pouvoir (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous