Blic

Serbie : un quart de la population est mal logée

| |

Un quart des Serbes ne sont pas propriétaires de leur logement ; 40% vivent encore chez leurs parents. Il n’est pas rare que trois générations cohabitent sous le même toit. Les résultats d’une enquête récente révèlent que la plupart des gens ont acheté leurs logements il y a plus de 20 ans, et ne peuvent plus envisager le moindre investissement immobilier. La seule solution serait de créer un parc locatif public et social.

Par S. Palic Près d’un quart des citoyens majeurs de Serbie se trouvent dans une situation extrêmement précaire : non seulement ils n’ont pas de logement, mais ils n’espèrent pas en obtenir, même dans un avenir même lointain. Tels sont les résultats d’une enquête effectuée par l’agence Marten Board International sur un échantillon de 516 personnes originaires de 19 villes de Serbie et des 9 arrondissements de Belgrade. La moitié des personnes interrogées, 51,9% exactement, est propriétaire d’un appartement ou d’une maison, dont une partie a été aménagée pour les enfants à l’étage supérieur de la maison. Certains ont acheté un appartement, de sorte que (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous