Politika

Serbie : les partis politiques mettent en coupe réglée les entreprises publiques

| |

En Serbie, les partis politiques se partagent la direction des entreprises publiques. Le Parti démocratique (DS) ressort grand gagnant des derniers marchandages, alors qu’il voulait rompre avec cette pratique, source de corruption et de népotisme... Au contraire, désormais, le parti qui obtient les postes de direction d’une entreprise en contrôlera aussi le conseil d’administration. Les économistes parlent d’une « nouvelle forme de féodalisme ».

Par Jelena Corovina En signant le 9 octobre un nouvel accord, les représentants des partis de la coalition gouvernementale ont officialisé une entente sur la répartition des entreprises publiques entre leurs partis. D’après nos informations officieuses, obtenues par le biais du G 17 plus, il semble que les spéculations médiatiques s’avèrent exactes : un parti ayant obtenu la direction d’une entreprise aura également la présidence du conseil d’administration. Dans l’accord stipulant quels sont les partis qui auront le contrôle des quelques 30 plus grandes entreprises publiques, il est aussi mentionné que les partis peuvent échanger ces (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous