BIRN

Élections municipales en Serbie : priorité corruption

| |

Le 11 mai auront lieu des élections législatives cruciales en Serbie. Mais ce même jour, les électeurs devront aussi renouveler les conseils municipaux. Peu spectaculaire, le scrutin municipal est pourtant crucial pour tous les partis politiques : le contrôle des municipalités représente en effet l’une de leurs principales sources de financement. Attribution de postes selon des critères politiques, permis de construire, marchés publics et corruption... Enquête sur ces enjeux locaux.

Par Darko Popović Si la plupart des Serbes et le reste du monde seront tournés vers les résultats des élections législatives du 11 mai prochain – qui seront marquées par l’affrontement entre les deux camps politiques du pays, les nationalistes et les pro-européens –, les partis ne se livreront pas moins une concurrence féroce afin de remporter les élections municipales prévues le même jour. En effet, bien que considérées comme un événement de second ordre comparées aux législatives, les élections locales demeurent un enjeu très important pour les partis serbes. Et cela pas seulement parce que détenir le pouvoir à l’échelon local permet aux (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous