Osservatorio Balcani e Caucaso

Manifestations en Albanie : le désir de changement

| |

Vendredi 18 février, la 4e journée de manifestations organisée par l’opposition a encore réuni plusieurs dizaines de milliers de personnes venues réclamer la chute du gouvernement Berisha et l’organisation d’élections anticipées. Vingt ans après la chute du communisme, l’Albanie n’a toujours pas achevée sa transition démocratique. Les rassemblements massifs révèlent l’insatisfaction de la population et son fort désir de normalisation. Le peuple a-t-il décidé de se prendre en main pour faire changer la donne ?

Par Francesca Fondi Après avoir subi presque pendant un demi-siècle un régime de terreur qui a interdit non seulement toute forme de protestation, mais aussi les libertés de culte et d’expression, le peuple albanais, qui a reconstruit de zéro un pays anéanti par l’autocratie en deux décennies, se dirige sûrement vers l’horizon européen, quoique encore lointain. Cela n’a pas été facile, il lui a fallu traverser de fortes houles comme le crise financière de 1997 et celle du Kosovo en 1999. Retrouvez notre dossier : Sanglante crise politique en Albanie : comment sortir du bras de fer ? Cela faisait plus de dix ans que l’Albanie n’avait pas (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous