Revista Mapo

Albanie : le dialogue et des élections enfin libres plutôt que la violence de la rue

| |

Après la violente manifestation de vendredi, le pouvoir et l’opposition appellent à de nouveaux rassemblements, faisant craindre que l’Albanie ne sombre à nouveau dans un scénario de violence. Le politologue Henri Cilli lance un appel à la raison et au dialogue, en soulignant qu’il n’y a qu’une seule issue possible à la crise : des élections libres et honnêtes.

Par Henri Cili Un grave événement tient toute notre société en haleine. Au moins trois vies humaines ont été perdues, dans des circonstances peu claires, lors de la manifestation menée par l’opposition et inspirée largement par la rhétorique de son chef, enclin vers la violence. Nous attendons tous une enquête honnête et juste pour trouver les auteurs de ces morts. Le bon sens, malgré le choc des événements du 20 janvier, doit nous guider vers ce qui conditionne l’espoir démocratique de notre société et non vers une répétition de ce que notre passé politique, proche et éloigné, nous a déjà donné de connaître. Une manifestation qui suit un tel (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous