Danas

Holocauste en Yougoslavie : nationalismes et trous de mémoire

| |

La question de l’Holocauste en Yougoslavie n’a jamais eu la place qu’elle méritait dans l’historiographique régionale. Une lacune qui s’est perpétuée jusqu’à nos jours, en raison notamment de l’émergence de nouveaux nationalismes qui ont contribué à ces trous de mémoire en entremêlant questions nationales et souvenirs de la Deuxième Guerre mondiale.

Par Jovan Byford [1] Les textes scientifiques sur l’Holocauste en Yougoslavie sont pratiquement inexistants. Pour des raisons diverses, le destin des Juifs yougoslaves sous l’occupation nazie n’a pas attiré l’attention méritée, et ce vide historiographique persiste jusqu’à nos jours. Après l’occupation de la Yougoslavie en avril 1941, le pays a été divisé et soumis à divers régimes d’occupation. C’est pourquoi l’évocation de « l’Holocauste en Yougoslavie » requiert une certaine attention et une distanciation dans l’analyse d’événements distincts, mais liés entre eux. De plus, les différents trajectoires de guerre ont inévitablement influencé le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous