Monitor

Serbie : égalité pour les anciens partisans et les anciens tchétniks de la Seconde Guerre mondiale

| |

Les tchétnik et les partisans jouiront désormais des mêmes droits à la retraite et aux soins médicaux ainsi que des autres avantages régis par la Loi sur les droits des combattants, invalides de guerre et membres de leurs familles. Le Comité Helsinki pour les droits de la personne dénonce cette décision, qui met à égalité les deux anciens camps opposés.

Par Sonja Drobac La décision de d’accorder l’égalité en droits a été adoptée au Parlement serbe, qui a estimé qu’il s’agissait de « mouvements antifascistes qui ont lutté sous des signes différents ». Paradoxamement, la décisions a été prise la veille du 22 décembre, le jour anniversaire de la formation de la première Brigade des partisans durant la Deuxième Guerre mondiale, fêté comme la Journée de l’Armée yougoslave pendant plusieurs dizaines d’années. La décision a été justifié comme « la rectification d’une injustice historique », mais elle n’était saluée que par les tchetnik et leurs descendants. Cependant, il n’est pas facile de définir qui soutient cette (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous