Nova Makedonija

Macédoine : la mémoire de l’Holocauste et l’antisémitisme contemporain

| |

Un Mémorial de l’Holocauste a été inauguré le 10 mars à Skopje. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, 98% des Juifs de Macédoine ont été exterminés dans les camps d’Auschwitz et de Treblinka. La communauté juive macédonienne compte aujourd’hui moins de 2.000 personnes et l’antisémitisme n’est pas un sentiment répandu dans la Macédoine contemporaine, malgré quelques dérapages, dont celui du Président Ivanov. L’analyse de Nova Makedonija.

Par Jasna Frangovska « Être Juif aujourd’hui en Macédoine, c’est formidable », affirme sans hésiter Samuel Sadikario, endocrinologue réputé et professeur à la Faculté de médecine de Skopje, bien connu pour sa participation aux débats publics. Il a fait cette déclaration quelques jours avant l’inauguration du nouveau Musée de l’Holocauste, le 10 mars à Skopje. Dix jours plus tôt, la communauté des Juifs de Macédoine a publiquement déclaré que l’antisémitisme n’existait pas dans notre pays. Cette déclaration fait pourtant écho à une affaire grave : deux professeurs de l’Université de Skopje, dont l’un, Gjorgji Ivanov, est devenu Président de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous