Le calvaire des ouvriers vietnamiens dans les usines chinoises en Serbie

| |

Les ouvriers vietnamiens travaillant à la construction de l’usine chinoise de pneus Linglong, à Zrenjanin, vivaient dans des conditions proches de l’esclavage. Les ouvriers chinois de la mine de Bor ne sont pas mieux logés. Reportage.

Traduit par Chloé Billon (article original) « La sécurité est présente. Hier, ils ont laissé des gens aller acheter à manger, ils ne sont pas aussi stricts que le matin [quand ils ne nous laissent pas sortir]. » C’est ce qu’a confié le 22 novembre l’un des ouvriers vietnamiens engagés pour construire l’usine chinoise de pneus Linglong, à Zrenjanin. Ce dernier a souhaité garder l’anonymat, de peur de représailles de son employeur. Il est l’un des 500 ouvriers dont la situation fait la Une des médias serbes depuis plusieurs jours, à cause des mauvais traitements dont ils sont victimes et de leurs conditions de vie désastreuses. Les travailleurs ont (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous