Grèce : au Pirée, la colère gronde contre le Chinois Cosco

| |

En 2016, l’entreprise Cosco obtenait la gestion du port du Pirée jusqu’en 2052. Le groupe chinois ne cesse depuis d’étendre ses activités, en construisant de nouveaux terminaux, mais la colère gronde devant les très dures conditions de travail imposées aux ouvriers et contre les atteintes répétées contre l’environnement. Reportage.

Par Marina Rafenberg

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous