IWPR

Bosnie : sur la piste de l’insaisissable docteur K.

| |

Radovan Karadzic, l’ancien dirigeant serbe de Bosnie, a une nouvelle fois échappé aux soldats de la SFOR. Un reporter de l’IWPR part sur les traces du criminel de guerre le plus recherché du monde, à Belgrade, Sarajevo et en Republika Srpska.

Par Hugh Griffiths Cette nuit de décembre est déjà bien avancée et dans le bureau de IWPR à Belgrade. Je suis assis par terre, au milieu d’un tas de papiers, à côté d’une carte de la Bosnie orientale. Depuis deux heures, je fais des croix au crayon rouge sur les noms des villes et villages où l’on dit que l’homme le plus recherché d’Europe se cache. Je me prépare à passer dix jours avec mon collègue Daniel Sunter à traquer le criminel de guerre Radovan Karadzic, dans le cadre d’une enquête plus large sur le réseau organisé des criminels et des responsables de la sécurité d’État Le lendemain, je montre la liste que je viens de faire des individus suspects (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous