Radio Slobodna Evropa

Pékin-Bruxelles : la « nouvelle route de la soie » transite par les Balkans

| |

South Stream est mort, vive le « Corridor transbalkanique » financé par Pékin ? Le Sommet Chine-pays d’Europe centrale et orientale, qui vient de s’achever à Belgrade, a donné lieu à de nombreuses annonces, notamment la création d’un fonds d’investissements chinois pour développer les infrastructures. Mais pourquoi la Chine s’intéresse-t-elle donc tant aux Balkans ?

Par Branka Mihajlović Simeon Pobulić est membre du Forum pour les relations internationales. Radio Slobodna Evropa (RSE) : Quelle est aujourd’hui la place de la Chine sur la scène multipolaire internationale ? Vu d’Europe ou des Balkans, les deux grands acteurs semblent être la Russie et les États-Unis qui se battent autour de la question ukrainienne. Simeon Pobulić (S.P.) : En Europe, nous sommes obnubilés par l’Ukraine. Nous n’en sommes pas loin, et cela peut expliquer de vives réactions. Mais si l’on examine le monde dans sa globalité, il y a des problèmes plus importants, comme l’État islamique en Irak et au Levant. Il y a beaucoup de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous