Vreme

Patrimoine ottoman : un héritage commun à tous les Balkans

| |

En six siècles de présence, l’Empire ottoman a apposé une trace profonde sur toutes les villes des Balkans. Pourtant, ce prestigieux héritage a été mis à mal, dès le XIXe siècle, par les nouveaux États indépendants, soucieux d’effacer les traces du « joug » turc. Un projet artistique, réunissant la Serbie, le Kosovo, la Grèce, la Macédoine et l’Albanie, essaie de valoriser cet héritage commun.

Par Sonja Cirić Partout dans les Balkans, il reste relativement peu de traces de la longue présence de l’Empire ottoman, qui s’est effondré en 1923, au terme de 624 années de puissance et de gloire. Les bâtiments ont souvent changé de fonction, et les gens de la région sont bien ignorants de son histoire. Lorsqu’ils créèrent leur propres États par démembrement de l’Empire, les chrétiens des Balkans ont fait en sorte d’en effacer les traces. Le modèle culturel occidental est très vite devenu dominant, le modèle ottoman étant perçu comme le symbole de l’arriération. Ces dernières années, les spécialistes européens recherchent et valorisent les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous