Le Courrier des Balkans

Patrimoine : Sarajevo, la belle ottomane

|

Malgré les ravages de la guerre, on dit généralement de Sarajevo qu’elle est la plus belle ville des Balkans. Fondée par les Ottomans au milieu du XVe siècle, elle est une des plus importantes cités de la partie européenne de l’Empire. Centre commercial de premier ordre pendant la domination ottomane, Sarajevo connaît une modernisation accélérée tout au long du XXe siècle, ce qui va marginaliser la vieille ville. Un voyage architectural et historique au coeur de la Baščaršija.

Par Simon Rico Dans la čaršija, se trouvaient des caravansérails où les marchands de passage logeaient le temps de leur séjour à Sarajevo. Dans le bezistan, une halle couverte, se regroupaient à l’origine les vendeurs d’un même type de marchandise, en général des tissus, avant qu’y soient vendus tous types de produits. On stockait les denrées dans la daira, un entrepôt communal en pierre spécifique à Sarajevo, que l’on a commencé à bâtir après qu’Eugène de Savoie eut incendié la ville en 1697. Les gens se retrouvaient dans les hani, les auberges, ou dans les kafane, les cafés, qui étaient presque aussi nombreux que les boutiques et constituaient un (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous