Blic

Le chef des services secrets de Milošević était un « honorable correspondant » de la CIA

| |

L’ancien chef de la Sûreté d’État de Serbie (DB), Jovica Stanišić, en cours de jugement devant le TPI, aurait été pendant huit ans le principal correspondant de la CIA à Belgrade. La CIA a remis les preuves de cette collaboration au tribunal de La Haye. Homme clé dans la formation des milices serbes en Croatie et en Bosnie, Stanišić a aussi joué un rôle essentiel dans la libération des otages français de Sarajevo en 1995 et la négociation des accords de Dayton. En 2003, il aurait donné les plans des bunkers de Saddam Hussein construits par des entreprises yougoslaves.

Par E.B. Une nuit de 1992 dans le parc de Topčider, à Belgrade, Jovica Stanišić rencontrait William Lofgren, un officier de la CIA et les « deux agents ont conclu un accord secret : pendant huit années, Jovica Stanišić a été le principal correspondant de la CIA à Belgrade », écrit le Los Angeles Times, dans un article détaillé sur le rôle et les agissements de Jovica Stanišić dans les conflits de l’ancienne Yougoslavie. L’article rappelle que Jovica Stanišić était souvent considéré comme le « cerveau du régime », l’homme « qui a fait connaître au monde entier un nouveau terme effrayant, celui de ’nettoyage ethnique’ ». William Lofgren avait besoin (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous