Vreme

Serbie : décès du « fidèle camarade » Sokolovic

| |

Zoran Sokolovic était pour Slobodan Milosevic ce qu’était Aleksandar
Rankovic pour Tito, autant que cela puisse être comparable. Pendant dix ans,
il a dirigé le département des affaires intérieures pour le compte de
Milosevic et lui a servi de délégué de confiance pour le règlement des
problèmes au sein du parti. En tant que conseiller pour le personnel cadre,
c’est grâce à lui que la mafia serbe de l’Est a été créée, ébranlant la
Serbie pendant treize longues années.

Par Milos Vasic Mardi le 6 février, vers huit heures du soir, Zoran Sokolovic, jusqu’à récemment ministre de l’Intérieur, a été trouvé mort à Lepena, à 8 kilomètres de la ville de Knjazevac). Sokolovic a été trouvé dans son verger, à bord d’une « Lada Niva », avec une blessure à la tête provenant d’ une arme à feu et un revolver à la main ; on dit que la voiture était fermée à clef. Une équipe de techniciens criminalistes a été envoyée sur place pour constater les faits. On s’attend à ce que l’expertise balistique et le test des gants de paraffine confirme l’hypothèse du suicide. Zoran Sokolovic est apparu sur la scène politique serbe comme un important (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous