Ta Nea

Grèce : une rentrée scolaire sur fond de mobilisations sociales

| |

L’année scolaire promet d’être agitée en Grèce. Quelques jours après la rentrée des classes, le syndicat de l’enseignement secondaire OLME a déjà appelé à une semaine de grèves pour protester contre les coupes budgétaires et la diminution des postes d’enseignement.

L’année scolaire qui vient à peine de commencer s’annonce déjà agitée. Le syndicat de l’enseignement secondaire OLME a voté à 84% pour une grève de cinq jours, de lundi 16 à vendredi 20. Retrouvez notre dossier : Crise et austérité en Grèce : une histoire sans fin ? Entre autres questions, voici ce que le syndicat demande au gouvernement : « Comment les établissements scolaires peuvent-ils fonctionner avec 16.000 enseignants de moins ? Comment fonctionner quand un grand nombre d’élèves des lycées et écoles professionnels (soit 15.000 élèves environ) ne retrouveront à la rentrée ni leur professeur, ni la spécialité dans laquelle ils étudiaient ou (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous