Grèce : les enfants d’immigrés vont avoir accès à la citoyenneté

| |

Syriza tient ses promesses de campagne. La loi ouvrant l’accès de la citoyenneté grecque aux enfants d’immigrés a été votée par la Vouli, malgré l’opposition des Grecs indépendants, partenaires du gouvernement, et les diatribes racistes de Nouvelle Démocratie, le parti de l’ancien Premier ministre Samaras.

Par Ermal Bubullima Le Parlement grec est de train de finaliser un projet de loi précisant les modalités d’acquisition de la nationalité grecque. Cette loi devrait permettre de réparer l’injustice chronique faite aux enfants d’immigrés, aux étrangers de la « seconde génération », toujours exclus de la société grecque à cause d’un système juridique basée sur la loi du sang. Ce système était cependant assez hypocrite pour octroyer la nationalité aux jeunes athlètes susceptibles de relever le standing international du pays. Ce projet de loi était une promesse électorale de Syriza, une vision qui diffère de la narration nationale conservatrice, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous