Le Courrier des Balkans

Réfugiés en Grèce : tragédie syrienne sur la place Syntagma

| |

Cela fait maintenant plus de 15 jours que 300 réfugiés syriens campent devant le Parlement grec pour dénoncer leur traitement par les autorités. « Nous ne voulons pas devenir un fardeau », clament-ils. Un vaste mouvement de solidarité s’organise pour leur venir en aide. Reportage au cœur d’un drame post-moderne.

Par Ermal Bubullima et Vincent Lambert Deux semaines de protestation, 12 jours de grève de faim, 17 personnes hospitalisées et plus de 300 personnes assises jour et nuit sur la place Syntagma face au Parlement grec. Voilà pour l’heure le bilan de la grande protestation entamée mi-novembre par des réfugiés syriens pour dénoncer l’inaction des autorités face à leur extrême dénuement. « La plupart sont venus par la mer. Ils ont risqué leur vies pour venir ici mais malheureusement ils ont trouvé l’enfer », raconte un réfugié syrien qui vit depuis quelques années en Grèce pour décrire le sort des ses compatriotes nouvellement arrivés. « (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous