Le Courrier des Balkans

Migration en Grèce : de Charybde en Scylla

| |

Réfugié en Grèce, Mamadou Bah était confronté au double danger d’Aube dorée et de la police. Il a fui, et la Belgique lui a accordé l’asile. Une situation inédite et embarrassante pour le Grèce qui préside le Conseil de l’UE.

Par Ermal Bubullima Un effort louable, fût-il pénible. Depuis un an, la Grèce s’efforce d’améliorer la situation humaine des demandeurs d’asile. Il a d’abord fallu de multiples condamnations de la Cour européenne des droits de l’Homme, l’aide du Haut-commissaire pour les réfugiés et des fonds européens. Retrouvez nos dossiers : Une Grèce aux abois à la tête de l’Union européenne Migrations : les Balkans, antichambre de l’Union européenne La réforme du système a fini par porter ses fruits. Les nouvelles recrues souhaitent honnêtement améliorer les conditions des demandeurs d’asile. Aujourd’hui, la moyenne des octrois d’asile en Grèce est la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous