Médecins sans frontières

Serbie : les réfugiés « sont laissés en rade »

|

Environ 16 500 demandeurs d’asile sont entrés en Serbie en 2014, en route vers l’Union européenne. L’ONG Médecins sans frontières tire la sonnette d’alarme : les conditions d’accueil sont insatisfaisantes et mettent en danger la santé, voire la vie des migrants. Ce n’est guère mieux au sein de l’UE, notamment en Grèce où la situation est « catastrophique ».

Les demandeurs d’asile, réfugiés et migrants qui ont risqué leur vie pour rejoindre l’Europe sont laissés en rade en Serbie, dans des forêts ou des bâtiments abandonnés, sans nourriture ni abri et sous des températures hivernales glaciales. Les équipes de MSF les approvisionnent en produits de première nécessité et leur prodiguent des soins médicaux d’urgence. Parallèlement, MSF appelle les autorités serbes et les États membres de l’Union européenne de porter assistance et protection aux demandeurs d’asile. Retrouvez notre dossier : Migrations : les Balkans, antichambre de l’Union européenne Le règlement Dublin II requiert généralement que les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous