Crise économique en Turquie : Erdoğan sacrifie son gendre et dauphin

| |

Crise économique, chute de la livre et conflits de pouvoir. Rien ne va plus au sein de l’AKP après le limogeage du gouverneur de la Banque centrale qui, par ricochet, a entraîné la démission du ministre du Trésor, Berat Albayrak, gendre et dauphin présumé de Recep Tayyip Erdoğan.

Par Claire Corrion Samedi 7 novembre, alors que la livre turque passait la barre de 10 pour un euro, Murat Uysal, le gouverneur de la Banque centrale, nommé par décret présidentiel il y a seize mois, était démis de ses fonctions. Il a été remplacé par l’ancien ministre des Finances Naci Ağbal, un proche du président turc, qui a aussitôt affirmé qu’il allait se concentrer sur la lutte contre l’inflation. Selon des révélations faites à la presse par des membres de l’AKP, cette nomination aurait provoqué une dispute entre le nouveau président de la Banque centrale et Berat Albayrak, ministre du Trésor et des Finances depuis juillet 2018, par (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous