Serbie : un Parlement à la botte d’Aleksandar Vučić

| |

Cela ne s’était encore jamais vu, même du temps de Slobodan Milošević : l’opposition serbe disparaît du Parlement, où le SNS disposera d’une écrasante majorité absolue à l’issue d’un scrutin marqué par de nombreuses irrégularités. Aleksandar Vučić aura les coudées franches pour reprendre les négociations sur le Kosovo.

L’opposition est laminée et Aleksandar Vučić aura plus que jamais les coudées franches. Son Parti progressiste serbe (SNS) a remporté une victoire écrasante aux élections législatives de dimanche avec quelque 63% des suffrages exprimés, ce qui lui donnera près de 200 sièges sur les 250 que compte le Parlement. Son partenaire dans le gouvernement sortant, la coalition du Parti socialiste de Serbie-Serbie unie (SPS-JS), arrive en deuxième position avec 10,7% des voix, tandis que la troisième place revient à l’Alliance patriotique serbe (SPAS) d’Aleksandar Šapić, maire de Novi Beograd et ancien champion de water-polo. Aucune autre liste ne franchit le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous