Serbie : le régime Vučić menace la sécurité des journalistes

| |

La situation des médias et des journalistes ne cesse de se dégrader en Serbie, comme l’ont encore montré les attaques du régime contre le site d’investigation KRIK. Six associations de journalistes ont claqué la porte du Groupe de travail pour la protection des journalistes, créé par le gouvernement en décembre dernier.

Traduit par Jad (article original) Six organisations professionnelles - l’Association indépendante des journalistes de Voïvodine (NDNV), l’Association indépendante des journalistes de Serbie (NUNS), l’Association des médias, l’Association des médias en ligne (AOM), l’Association des médias locaux indépendants Lokal Pres et la Fondation Slavko Ćuruvija - ont claqué la porte du « Groupe de travail pour la protection des journalistes », créé par le gouvernement en décembre dernier. Elles ont pris cette décision en réaction à l’assourdissant silence des autres membres du groupe de travail après les attaques visant le site d’investigation KRIK. De ce (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous