Serbie : clap de fin pour BIGZ, refuge de la culture alternative à Belgrade

| |

Studios, concerts, expos, locaux créatifs... En plein centre de Belgrade, le BIGZ était devenu un haut lieu de la culture alternative. Le bâtiment a été racheté par un investisseur qui s’est empressé de mettre tout le monde à la porte. Une manifestation est prévue ce samedi à midi.

Par Nikola Radić C’est tout un pan de la culture alternative belgradoise qui s’en va avec la fermeture de BIGZ. Le gigantesque bâtiment, qui accueillait studios de musique, locaux associatifs, ateliers ou encore salles de sports et de loisirs, vient d’être racheté par Marera Real Estate Partners. Les médias serbes n’ont pas tardé à relever que cette société, fondée en décembre 2020, siégeait à la même adresse que MMP New Project, acquéreur l’année dernière de la Tour Beograđanka, un autre symbole de la capitale serbe. « La disparition de [BIGZ] est un coup dur pour la culture alternative qui perd un lieu communautaire et un hub créatif », déplore (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous