Serbie : Aleksandar Vulin, un épouvantail anti-OTAN au ministère de la Défense

| |

Ancien proche du clan Milošević, farouchement hostile à l’Otan, Aleksandar Vulin est devenu ministre de La Défense du gouvernement dirigé par Ana Brnabić, une technocrate réputée pro-européenne. Aleksandar Vučić poursuit ainsi son jeu d’équilibrisme entre Russie et Occident, au mieux de ses intérêts politiques du moment.

Par Zoran Glavonjić Quel objectif vise donc le Président serbe, Aleksandar Vučić, en nommant Aleksandar Vulin à la tête du ministère de la Défense ? Veut-il envoyer des messages aux Américains et aux Russes et contrebalancer certains courants pro-européens au sein du gouvernement serbe ? « Avec les nominations des dernières semaines, le chef de l’État tente d’équilibrer les influences au sein du gouvernement », estime l’analyste militaire Ljubodrag Stojadinović. « Il estime sûrement que la Première ministre Ana Brnabić est un contrepoids suffisant pour balancer certains de ses choix qui pourraient déplaire aux Occidentaux. La seule surprise, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous