Revue de presse • Les élections au Kosovo, un signe d’espoir pour l’Albanie ?

| |

Les élections du 6 octobre au Kosovo ont été suivies avec attention en Albanie, qui est bloquée institutionnellement par le chantier de la réforme de la justice et suspendue au bras de fer entre le gouvernement d’Edi Rama et l’opposition. Un changement pacifique et démocratique a été possible à Pristina. Pourquoi ne le serait-il pas à Tirana ? Revue de presse.

Par Katerina Sula et Hysni Bajraktari « Les élections au Kosovo se sont déroulées comme au Danemark », titrait le quotidien albanais Telegrafi, au lendemain des élections du 6 octobre, citant le président albanais Ilir Meta. Elles ont été « un excellent exemple du fonctionnement de la démocratie, de la confiance dans la démocratie et dans le vote libre du peuple ». Le président albanais a fait l’éloge du système kosovar d’élection par liste ouverte, ce que n’a pas l’Albanie. « Ce système électoral à liste ouverte permet aux électeurs de voter à la fois pour un parti et pour un candidat. Ce sont donc les citoyens qui choisissent vraiment leurs élus, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous